Anti-Cernes / Correcteur

56 articles

Page

56 articles

Page

Cernes, poches sous les yeux, petits boutons et autres imperfections sont les ennemis de votre teint. Vous souhaitez savoir comment utiliser correctement un anticernes et un correcteur ? L’un sert à illuminer, tandis que l’autre permet de corriger. Il est essentiel de ne pas confondre les deux et de connaître la fonction de l’un et de l’autre. Beauty Success vous livre ses astuces pour maîtriser l’application de l’anticernes et du correcteur.

Illuminer son regard avec l’anticernes

Pensé pour camoufler les cernes, l’anticernes s’applique sous les yeux. Il efface les signes de fatigue et permet d’illuminer le regard. Si vous avez l’habitude d’appliquer du fond de teint sur votre visage, on vous conseille d’appliquer l’anticernes après. Pour une tenue impeccable tout au long de la journée, le secret est de le poudrer avec une poudre libre transparente.

Pour bien l’appliquer, on choisit un pinceau ou une éponge de maquillage et on part du coin interne de l’œil pour aller vers le coin externe. Bien fondre la matière est essentiel pour un rendu naturel. Côté texture, l’anticernes liquide est plus modulable, contrairement aux versions crème. On choisit la couleur du produit en fonction de sa carnation : beige rosé pour des cernes bleutés, beige orangé pour des cernes bruns. Découvrez l’anticernes Clinique.

Masquer ses imperfections avec le correcteur

Le correcteur corrige et masque les imperfections : rougeurs, tâches, veines, et boutons. Il s’agit donc d’un produit généralement assez couvrant. Il est toutefois possible de moduler son pouvoir couvrant grâce à la façon dont on l’applique. Il se décline sous diverses formes : crème, liquide, stick, etc. Il doit être choisi en fonction de la couleur de peau et du fond de teint, si on a l’habitude d’en appliquer. Comme l’anticernes, il s’utilise après le fond de teint à l’aide d’un pinceau ou d’une éponge à maquillage.